LES BONS ET MAUVAIS PLANS POUR VISITER L’ILE D’IBIZA

Comme vous vous en ête surement aperçu (pour celles qui nous suivent sur instagram), la semaine dernière j’étais à Ibiza, une petite ile des Baléares. La majorité des endroits que j’ai visité étaient magnifiques. Néanmoins, il y à eu quelques ratés. Alors pour vous éviter une ou deux mauvaises surprises je vous ai préparé un petit article conseil.

A FAIRE :
1. Tenter l’expérience snorkling (masque et tuba) à Cala Salada.

Petite crique à l’ouest de l’ile d’Ibiza, Salada est un spot idéal pour faire du snorkling. Son eau est si limpide, que l’on peut facilement (sans les masques) apercevoir les petits poissons nager autour de nous. Cela reste toutefois des poissons méditerranéens tel que la daurade ou encore des sortes de carpes et des bancs de petits néons. C’est l’expérience que j’ai préféré sur cette ile. Observer les poissons nager autour de nous et décourvrir la faune aquatique est quelque chose de merveilleux et à ne surtout pas manquer. Nous avions acheté les masques Easybreath de Tribord chez Décathlon que e vus conseille, qui sont tès pratique et qui ont un très bon rapprt qualité/prix.
2. Manger des Tapas chez Bidebide dans la capitale Eivissa.

 

Ce petit restaurant typique sert des tapas tout simplement délicieux. A la carte ou au comptoir (on se sert et on paye en fonction du nombre de piques en bois) Bidebide propose de nombreux choix de pixtos de qualité et avec un prix tout doux !
3. Jeter un coup d’oeil au village de Santa Gertrudis.

 

Après une matinée baignade dans la crique magnifique de cala Conte (vous verrez des photos dans le prochain article look ), nous nous sommes arrêtés dans le petit village de Santa Gertrudis qui vaut vraiment le coup d’oeil. Des petites maisons typiques et une très belle église vous y attends. Ne manquez pas de vous passer voir la boutique de décoration « ES CUCONS, la tienda » qui possède des choses magnifiques !
A EVITER :
1. L’Hippie Market

 

On nous l’avait vendu comme un marché d’artisants, alors forcément je m’attendais à voir des petits stands de céramiques, poteries, cuirs, et autres merveilles. Ce fut donc pour moi une très mauvaise surprise de voir des stands de bricoles de mauvaises qualités que l’on peut trouver dans n’importe quel marché des plages de France (contrefaçons, ateliers de tatouages éphémères, vetements made in china et j’en passe). J’ai quand même vu quelques rares stands (20/30% du marché) qui valaient le coup d’oeil : textiles écologiques teintés à la main, maroquineries artisanales, créations de savons biologiques, peinture sur verre…Je n’ai donc pas trouvé mon bonheur là-bas.

2. Louer une voiture chez OK rent a car.

Après avoir atteri à l’aéroport d’Ibiza, une navette vient nous amener à l’agence de location de voiture et c’est à ce moment là que le « cauchemar » à commencé. Enormément de personnes attendaient de recevoir la voiture qu’ils avaient loué (tout comme nous). Nous prenons donc un ticket et attendons que notre numéro s’affiche, cela à quand même prit 2h ! Ensuite, au guichet, l’homme nous demande de payer l’essence : 73 euros pour une petite fiat 500, ce qui est scandaleux étant donné que cela ne figurait pas dans le contrat de location et qu’ils se font une marge énorme !

Il est quasi impossible de résumer en un seul article toutes les belles choses et paysages que j’ai découverts la-bas, je vous prépare donc d’autres articles qui j’èspère vous plairont !

Laetitia.
Publicités

Un commentaire sur « LES BONS ET MAUVAIS PLANS POUR VISITER L’ILE D’IBIZA »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s